Le Potager

1. Contexte /enjeux/ Historique


Depuis plusieurs années, des potagers ont fait leur place dans les établissements scolaires. Ils apportent la possibilité aux élèves de recréer un lien avec la nature, à travers leur réalisation et leur entretien.
L’association des parents d’élèves de l’école Le Corbusier (APE) est créée en mars 2012. Rapidement, les intérêts communs pour l’environnement et les liens sociaux des membres du comité se font sentir. En parallèle, l’établissement scolaire choisit de mettre en place un projet d’établissement sur le thème des sciences.
Ce projet sera réalisé sur 4 ans, soit de 2012 à 2016. L’APE propose alors à la direction et aux enseignants de l’école d’intégrer un potager scolaire au projet d’établissement, proposition qui est acceptée avec enthousiasme!

2. Objectif

Outre le fait d’apporter une dimension de sensibilisation à la nature, les potagers offrent aussi un support physique à différents thèmes étudiés dans les classes, comme par exemple la connaissance du monde vivant. De plus, ce projet est en adéquation avec le plan d’étude romand (PER) entré en vigueur en 2011, lors de l’harmonisation scolaire (Harmos). En effet, les sciences de la nature font partie de l’un des cinq domaines disciplinaires contenus dans le PER. L’un des objectifs d’apprentissage de ce domaine est de permettre aux élèves de développer des connaissances du monde vivant selon les concepts fondamentaux de biologie et d’écologie.
Le potager offre un excellent outil pédagogique et permet de développer les objectifs suivants :
• Permettre aux enfants de s’enrichir et de s’épanouir dans le respect et la
connaissance de la nature.
• Comprendre les différents éléments pour la bonne réussite d’un potager et
l’appréhender avec une démarche scientifique simple et adaptée aux différents niveaux scolaires.
• Favoriser les échanges et la solidarité en créant un partenariat entre les
différents acteurs de l’école (parascolaire, enseignants, ludothèque, enfants et parents). Cette cohésion sociale offre un facteur supplémentaire pour garantir la réussite et la pérennité d’un projet.

3. Démarche/stratégie participative

L’association des parents d’élèves coordonne le projet avec les différents partenaires de l’école, ce qui permet de faciliter la communication entre eux et d’assurer les différents travaux qui doivent être réalisés au potager.
On observe deux axes distincts dans ce projet :
• Le premier est orienté sur l’aspect pédagogique et concerne
essentiellement le corps enseignant. Les enseignants utilisent le potager comme lieu d’expérimentation et d’observation. Des travaux pratiques sont ensuite réalisés dans les classes. A travers l’entretien du potager (plantations, arrosage, récoltes, arrachage) les élèves abordent différents thèmes allant de l’histoire de l’agriculture à travers les siècles, du cycle de l’eau ou encore de l’étude de la faune du sol.
• Le second axe est plutôt orienté sut les aspects de solidarité et de partage
qui sont essentielle à la réussite du projet. Les parents et les animateurs parascolaires deviennent des partenaires indispensables pour l’entretien du potager. En effet les animateurs vont pouvoir s’occuper de l’arrosage sous forme d’ateliers regroupant un petit nombre d’enfants. Les parents, vont de leur coté assurez l’arrosage pendant les week- end et les vacances scolaire sous forme d’un tournus. Le tout est organisé par l’association des parents d’élèves.

De plus, des bacs de compostage à proximité des potagers ont été réalisés.
Outre le fait d’y déposer les déchets végétaux du potager, les familles peuvent aussi apporter de leur foyer leurs épluchures de légumes. Par la suite, ce nouveaux substrat sera alors réutilisé pour enrichir le potager en matière nutritive.

contact

potager [at] apecorbusier.ch